La noyade : interrogations métaphysiques, procrastination, action et crise de nerfs

#ItyPA

Questions existentielles

-La première, portant sur l’identité que l’on adopte en tant que participant au MOOC ITyPA a été posée par Kristine sur le forum. Elle n’a pas semblé interpeller les foules, mais moi oui. On pourrait penser qu’il n’y a pas vraiment de problème à choisir comme pseudo son véritable nom dans la mesure où  on ne saurait avoir honte de ne pas savoir, si l’on essaie d’apprendre, et c’est bien ce que nous faisons au MOOC ITyPA. De plus, apparaître sous son identité réelle permettrait d’apparaître facilement parmi les participants (« j’y étais »).

Néanmoins, beaucoup des Moockitos (terme proposé par audece et adopté immédiatement par beaucoup)  ont choisi d’adopter un pseudo, plus ou moins transparent et qui n’est pas toujours le même sur la plate-forme du MOOC ItyPA et sur les différents outils.

Ma crainte vient du fait qu’au sujet de l’usage d’Internet, on est soumis à une sorte de discours paradoxal : « participez, sous peine de devenir une sorte de croc-magnon projeté dans le troisième millénaire » et « protégez-vous car vous risquez de vous trouver victime de mauvais usage de votre identité numérique ». Comment s’éviter des déboires et résister un peu à la surveillance généralisée ?

-Autre problème liminaire : dans l’acronyme ItyPA, je ne suis pas bien certaine de savoir exactement ce qu’est Internet. J’ai donc entrepris de regarder les conférences de Benjamin Bayart à Sciences-Po justement intitulées « Qu’est-ce qu’Internet ? ». Après tout, s’il faut l’expliquer aux étudiants de Sciences-Po, c’est que la réponse n’est pas si évidente pour les non-spécialistes. Ces conférences sont parfaitement accessibles aux novices et je vous les recommande, mais n’ai pas le temps d’en faire un résumé. Si vous en avez un à portée de main, n’hésitez pas à me le faire connaître.

Pourquoi faire aujourd’hui ce qu’on peut remettre à demain ?

Ces interrogations m’ont bien occupée cette semaine, c’est la raison pour laquelle je n’ai pas appris à faire des pipes, ni des cartes heuristiques, ni à m’inscrire sur la google map 

Mission accomplie

J’ai quand même fait des trucs : créé et rédigé ce blog, répondu aux commentaires, fait quelques visites sur les blogs d’autres moocquitos, appris à trouver les blogs de moocquitos sur wordpress.

Crise de nerfs

Et lors de la rédaction du premier billet, j’ai eu un moment pénible : alors que j’avais presque terminé d’écrire, j’ai appuyé sur un bouton (lequel, je n’en sais rien) et tout a disparu. Pour éviter ça, je rédige désormais d’abord sur mon traitement de texte, puis copie/colle dans le champ « billet » du blog. est-ce une  technique pertinente ? Ou dois-je faire désenvoûter ma machine ? Si vous avez des avis sur la question, je suis preneuse.

Bon voilà un peu résumé l’essentiel de mes activités moocquitesques (ou moockiteskes) de la semaine, ça m’a pris  une grosse douzaine d’heures… Et vous qu’avez-vous fait pour vous noyer cette semaine ?

Publicités
Cet article, publié dans en direct du MOOC itypa, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour La noyade : interrogations métaphysiques, procrastination, action et crise de nerfs

  1. Ping : La noyade : interrogations métaphysiques, procrastination, action et crise de nerfs | #ITyPA MOOC | Scoop.it

  2. Au moins vous êtes sympa!
    Vraiment vous trouvez ça utile , mooocquitter???
    Je pensais que tout ça allait être un peu plus utile…!

    • sabine456 dit :

      Ben oui : j’apprends des choses sur les outils, je commence à apprendre à me servir des outils, je lis les idées des uns et des autres. Ca clarifie mes impressions. Les participants sont toujours prêts à donner un coup de main et à partager leurs productions.Et à la fin, j’espère bien avoir mis en place une structure (EPA) me permettant de pouvoir me former de manière rationnelle sur d’autres sujets.
      Et vous, pourquoi êtes-vous déçue ?

  3. Parce que je trouve trop de bruit là -dedans…! Et j´ai beaucoup de choses à faire avec mes élèves et très peu de temps libre et je ne trouve pas trop pratique moooocquitter avec ce bruit de fond!

    • sabine456 dit :

      Oui, je comprends bien le problème du temps. C’est « ze big problem ». J’ai beaucoup de chance, puisque pour des raisons connexes à ce MOOC, je dispose de quelques mois sans aller au travail et en moins de deux semaines, j’ai déjà passé pas loin d’une trentaine d’heures sur le MOOC. Donc on explose largement es 3 heures indiquées par les organisateurs. Toutefois, ce serait dommage d’être découragée et je pense qu’en ce concentrant bien sur les activités et articles proposés par les organisateurs, on peut peut-être avancer sans y passer sa vie. Surtout si vous vous débrouillez un peu mieux que moi avec tous ces machins informatiques…

  4. CLYMANS dit :

    A consulter sans cesse le Net au sujet de ITyPA, c’est vrai qu’ a un moment j’en ai ressenti de la nausée! Trop d’info, comment trier, qu’en retirer d’essentiel, qu’en faire surtout! Je me sens entraînée dans ce courant(puissant) d’informations au détriment de l’action. Je reconnais que j’ai déjà appris et ouvert mon blog et répondu sur des forums(ce que je n’avais jamais fait)mais c’est si peu pour lutter contre la noyade! Ou se trouve la bouée?
    Merci, ce que vous écrivez est pertinent

    • sabine456 dit :

      J’ai l’impression qu’on en est un peu au même point.
      J’ai trouvé une petite bouée dans le premier article de Christine proposé à la lecture pour la 2 semaine : ne pas suivre trop de blogs, ni de twitters (je ne sais même pas comment on les nomme : twitteros ?). 5 max. de chaque catégorie. Ca fait déjà du ménage. Ensuite, j’ai décidé d’agir en suivant les conseils que nous donnent les organisateurs, au lieu de me promener partout dans les trucs du MOOC, comme je l’ai noté ici
      Voilà, j’espère que ça pourra vous être utile.

    • Ah! que je suis contente de vous trouver! au moins si je ne trouve pas ce que je cherche dans ce MOOOOC au moins je m´amuse un peu avec vous et vos commentaires! Je pense la mème chose: trop de bruit là dedans! Comment trier un peu de musique essentielle?
      C´est à cause de ça que je déteste assez Drupal!

      • sabine456 dit :

        C’est toujours ça de pris si je vous amuse. Pour répondre à votre question, je ne peux rien ajouter à ce que j’ai noté plus haut : ce que je vois comme solution, c’est de suivre les consignes des organisateurs sans déborder (ça vous rappelle quelque chose ?). Je ne saurais rien vous dire de plus, tant je débarque dans cet univers : j’ai voulu vous répondre sur twitter, mais je ne sais pas comment faire, j’ai voulu vous envoyer un peu de musique à écouter, mais je n’ai pas trouvé le morceau que je cherchais et je ne connais pas ce monsieur Drupal qui vous énerve tant !

  5. Merci, Sabine pour tes mots d´encouragement!
    Ce n´est pas un Monsieur, Drupal, mais un systhème et je ne rigole pas quand je dis que tu es symapa et que je m´amuse. Tu es vraiment sympa et je disais « Vous » car à ce moment -là je répondais à Clymans ici, car je n´ai pas pu trouver son blog et son message me semblait très sympa et sincère aussi.

    • sabine456 dit :

      Pas de souci : je sais bien que personne ne se moocque des autres et même si je ne sais rien faire avec les machins d’internet, j’ai déjà entendu parler de Drupal ( je passe au tutoiement : au fait pourquoi tu le détestes ?). Je ne trouve pas non plus le blog de Clymans. Allez, fini de rigoler, je vais me coucher.

  6. CLYMANS dit :

    Bonjour,
    Voici l’adresse de mon blog:
    http://monmoocblog.canalblog.com/archives/2012/10/12/25320596.html

    http://monmoocblog.canalblog.com/

    Il est plus que rudimentaire car je suis vraiment une béotienne surtout si je me compare à la qualité d’autres blogs d’#ITyPA.
    Je vais vous suivre car ça c’est gai….et autant s’amuser en apprenant.
    Aujourd’hui je vais essayer avec les conseils de Stefan(voir son blog:http://mooc-itypa-stefan.blogspot.be/ ) d’installer une vidéo sur mon blog, ensuite j’aimerais y ajouter des blogs(vous deux notamment) et des liens internet pertinents.
    Mais tout y est à apprendre: comme c’est bien dit! Je fais partie des tortues comme écrit Marie sur son blog « A petits pas dans la MOOC ITyPA.. http://apetitspasmooc.blogspot.be/
    Bien à vous et on peut se tutoyer…comme de vrais étudiants!

    • sabine456 dit :

      Merci pour l’adresse de ton blog. Je suis également preneuse de la technique pour insérer les vidéos. Merci également pour les « tortues », dont je pense aussi être. je vais aller visiter tout ça.

  7. Bonjour, Sabine:
    Parce que il y a une noyade de bugs à organiser là-dedans (Drupal 7) énorme, et parce que Drupal 8
    ( déjà promis) peut-être ne verra jamais le jour si on continue comme ça.
    En plus parce que ça ne sert absolument pas pour travailler avec mes élèves. On travaille au Lycée avec ça, et je dois trouver pour eux d´autres manières de travailler. Ils ne se débrouillent pas avec cet univers-là.

  8. Bonjour,
    merci pour ce témoignage, ces liens, ces questions.

    Je voudrai juste donner un petit truc concernant la crise de nerfs : pour ma part, je rédige toujours mes articles de blogs dans un traitement de textes (Open Office), ce qui m’évite tout risque de disparition, me permet de travailler même déconnecté, de récupérer le document en cas de plantage et d’assurer une sauvegarde automatique en ayant mis ce fichier dans un répertoire dropbox. Je fais un copié-collé dans l’éditeur du blog une fois l’article fini. C’est un peu ceinture et bretelles, mais c’est efficace.

    Et sinon, coté outils, twitter et tout leurs autres, j’y suis venu petit à petit, et je continue à en découvrir 🙂

    • sabine456 dit :

      Merci beaucoup pour conseils. Je fais effectivement maintenant tout au traitement de texte et ça m’évite les coups de stress (dropbox : il faut que je voie ce que c’est…) : ceinture et bretelles, ça va bien avec ma nature un peu angoissée…
      Le reste, j’y vais doucement. Mais il est vrai qu’avec l’échéance de la fin du MOOC en décembre, on a envie d’essayer plein de choses tant que c’est en place et qu’on peut bénéficier de l’aide des Moocquitos.

  9. Ping : Tout ce que j’écrirai pourra être retenu en ma faveur « Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s